Journal de podcast #3 : Définir une ligne éditoriale

Journal de podcast #3 : Définir une ligne éditoriale

Cela faisait un moment que je n’avais pas publié un nouvel épisode de ce journal de podcast ! Après vous avoir expliqué pourquoi je me lançais dans le podcast (et pourquoi ce journal), puis comment j’ai choisis mon matériel, je vais parler aujourd’hui de ligne éditoriale qu’il est important de définir avant de vraiment se lancer. C’est parti !

Pourquoi une ligne éditoriale pour un podcast ?

Bien définir sa ligne éditoriale est indispensable quand on crée du contenu et qu’on veut donner une chance à ce contenu d’être diffusé et d’attirer d’autres personnes que son entourage. Ça marche pour un blog, un compte Instagram, une chaine YouTube… et bien sûr un podcast ! La création de contenu s’adapte forcément au format du contenu mais certaines étapes reviennent toujours, comme la ligne éditoriale.

C’est elle qui va permettre de définir le contenu et la direction qu’il va prendre. La charte éditoriale, c’est un peu la colonne vertébrale de votre contenu. Si elle bien définie, vous allez éviter de vous égarer, et donc de perdre du temps. Vous allez pouvoir penser votre contenu (et donc votre podcast) dans une stratégie globale en prenant en compte les attentes et les besoins de votre audience idéale.

La ligne éditoriale de mon podcast La Grosse Conversation

Le travail pour moi était assez simple puisque La Grosse Conversation est une extension de mon blog Fat Lobster pour lequel j’avais déjà pensé tout ça. Mais j’ai profité de cette occasion pour revoir certains points et pour définir ceux qui étaient propres au podcast. Revoir les bases et se remettre en question de temps en temps, ça ne fait pas de mal !

Ma première interrogation, et celle sur laquelle j’ai longtemps hésité, a été le format de ce podcast. Je savais ce que j’avais envie de faire : des interviews. Mais l’interview, c’est un exercice qui n’est pas forcément facile et nouveau pour moi. Faire ce que j’avais vraiment envie m’obligeait donc à sortir encore plus de ma zone de confort (ce que je faisais déjà en lançant un podcast, quelque soit son format).

Je l’ai déjà dit, je pense qu’il est important quand on crée du contenu, et quand on entreprend, de suivre ses envies et de se concentrer dessus pour oublier la peur. Alors c’est ce que j’ai fait. Puisque j’avais vraiment envie de faire des interviews, go ! Mais histoire de me rassurer un peu, j’ai décidé de ne publier un épisode qu’une fois par mois et de commencer avec des amies proches. Chaque chose en son temps !

Créer un podcast : définir la ligne éditoriale d'un podcast

Pour définir ensuite plus précisément le contenu des échanges qui allaient former mon podcast, j’ai ensuite

  • défini précisément en quelques phrases ce que je voulais véhiculer : je n’hésite pas à relire ces phrases quand j’ai un doute pour m’aider à reprendre le bon chemin.
  • fait une liste des personnes que j’aimerais inviter : pour me fixer des objectifs et me motiver,
  • établi une série de questions “de base” reflétant les idées que je voulais faire passer et qui me donneront une direction pour les interviews
  • pensé mes visuels (pour le partage sur les applis de podcasts et sur les réseaux sociaux) en reprenant les couleurs et les polices de mon blog

 

Penser la ligne éditoriale d’un podcast en suivant les 5W

Les 5W, c’est une technique journalistique qui peut être appliquée à la rédaction d’article de blog ou tout autre contenu. Elle consiste en cinq questions auxquelles le contenu doit répondre pour être complet. Dans le cadre d’une ligne éditoriale pour un podcast, ces cinq questions peuvent aussi servir de base pour ne rien oublier (bon ok, j’ai un peu adapté les 5W à ma sauce, parce que je trouve que c’est un bon moyen mnémotechnique !).

  • WHO (Qui) : l’audience, les personnes à qui vous vous adressezPour LGC : des femmes qui cherchent à se détacher de leurs complexes et à remettre en question les critères de beauté.
  • WHAT (Quoi) : le format et le sujet de votre podcastPour LGC : une conversation avec une invitée pour parler de complexes et de relation au corps.
  • WHERE (Où) : comment vous allez diffuser ce podcastPour LGC : Pippa, un sujet sur lequel je reviendrai en détails dans un autre article !
  • WHEN (Quand) : à quelle fréquence vous allez publier vos nouveaux épisodesPour LGC : une fois par mois, le dernier jeudi. 
  • WHY (Pourquoi) : la raison pour laquelle vous faites ce podcast, ce qu’il va apporter aux personnes qui vont l’écouterPour LGC : pour questionner nos représentations, pour comprendre comment se forme les complexes, pour trouver des clés qui vont permettre de se sentir mieux et de s’épanouir.

 

La prochaine fois, je vous parle de mon premier enregistrement et du montage du premier épisode !

ET VOUS, AVEZ-VOUS PRIS LE TEMPS DE BIEN PENSER LA LIGNE ÉDITORIALE DE VOTRE PODCAST ? QU’EST-CE QUI VOUS POSE PROBLÈME POUR VOUS LANCER DANS L’AVENTURE ?

Pourquoi penser la ligne éditoriale d'un podcast avant de le lancer ?

RETROUVEZ-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
MES TECHNIQUES DE PRO !
créer le calendrier éditorial parfait pour son blog

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à la formation

BESOIN D'UN COUP DE MAIN ?

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à mon site pro

Pas de commentaires

Commenter