Journal de podcast #2 : Le choix du matériel

Journal de podcast #2 : Le choix du matériel

Après une année d’hésitations, je me suis enfin lancée dans l’aventure du podcast. J’adore en écouter, et mes premiers pas me montrent déjà que j’aime énormément créer du contenu sous ce format. Et pourtant, je débute dans le domaine : la création de contenus, je connais, mais par écrit. Comme il est toujours intéressant de voir les parcours des un•es et des autres, et que le podcast est en pleine explosion, j’ai eu envie de créer sur ce blog un Journal de podcast pour vous relater mes premiers pas avec ce contenu, nouveau pour moi ! Le premier épisode : Journal de podcast #1 : Pourquoi créer un podcast ?

Une fois ma décision prise de me lancer, la question du matériel de podcast s’est tout de suite posée, et c’est sûrement ça qui a fait que j’ai mis autant de temps à commencer quelque chose de concret. Pourquoi c’était compliqué ? Vers quelle solution me suis-je finalement tournée ?

 

Le matériel de podcast, c’est la base !

Des podcasts, j’en écoute pas mal, et surtout un peu partout : en faisant le ménage, dans le bus, dans la rue, sous la douche, en cuisinant… et je sais qu’il y a une chose qui est très importante : la qualité du son.

J’ai souvent arrêté d’écouter un podcast qui avait l’air intéressant au bout d’un ou deux épisodes parce que le son, sans être complètement pourri, n’était pas tip top, et qu’il était impossible d’écouter dans un environnement bruyant. Et j’écoute quasiment tout le temps les podcasts dans un environnement bruyant, comme beaucoup de gens je pense.

Le problème, c’est que le matériel, je n’y connaissais rien et qu’en plus ça risquait de couter cher. J’avais aussi un peu la pression, parce que même si j’avais un petit budget de côté pour ça, je savais qu’il ne fallait pas que je me plante : si le matériel de podcast que j’allais acheter n’était pas satisfaisant, je ne pourrais pas rapidement le changer. Il fallait donc faire un bon choix !

Journal de podcast #2 : choisir le matériel de podcast

Mes critères et les différentes possibilités

Je partais avec plusieurs critères pour choisir mon matériel :

  • je voulais avoir un son de qualité dès l’enregistrement parce que c’est important et pour avoir un minimum de travail en post-production.
  • j’avais besoin d’être mobile : hors de question d’installer un simili-studio d’enregistrement chez moi à cause de la place mais aussi parce que je voulais avoir la possibilités d’enregistrer un peu partout.
  • la possibilité de faire des interviews et donc d’avoir au moins deux micros, quatre éventuellement pour une discussion de groupe.

 

J’ai d’abord envisagé les micros pour podcast de type Blue que beaucoup de personnes utilisent, avec une connexion USB, directement branché à un ordinateur. L’inconvénient, c’est que ce n’était pas forcément pratique pour les interviews et pour la mobilité. Mais rassurez-vous, si vous voulez enregistrer en solo chez vous, je pense que ces micros peuvent très bien faire l’affaire !

J’ai essayé de chercher sur internet et je n’ai pas trouvé beaucoup de réponses simples à mes questions. On parlait soit de matériel de podcast qui ne correspondait pas à mes critères, soit de trucs beaucoup trop techniques pour moi. Alors je suis restée à l’affut : j’ai observé sur les réseaux sociaux ce que les podcasteurs que j’écoute semblaient utiliser, j’ai pris des notes, des captures d’écran, j’ai lu leurs recommandations quand ils en avaient (chez Nouvelle École et Génération Do It Yourself), et je suis arrivée à la conclusion qu’il me fallait un enregistreur et deux micros.

Mon choix final pour le matériel

Un enregistreur Zoom me semblait ce qu’il y avait de mieux. Si comme moi vous débarquez complètement sur le matériel audio, il s’agit d’un boitier qui tient dans le main, avec une carte mémoire, sur lequel on branche des micros pour enregistrer. Pas besoin d’être un super expert pour s’en dépatouiller.

J’ai demandé conseil à un ami musicien, notamment pour les micros, qui m’a conseillée de me tourner vers les t.bone de Thomann, des micros assez accessibles financièrement et de plutôt bonne qualité, surtout pour enregistrer des conversations. Il fallait bien sûr aussi penser aux câbles et aux bonnettes pour atténuer les bruits parasites. Concrètement, voici ce que j’ai (lien affiliés) :

 

J’avoue que quand l’énorme carton de ma commande est arrivé, j’ai eu un petit moment de flippe. Dans quoi je m’étais lancée encore ? Est-ce que je n’allais pas regretter d’avoir acheté ce matériel ? Est-ce qu’il allait finir au fond d’un tiroir ? Mais aujourd’hui, aucun regret : mon matériel de podcast est super à utiliser, j’ai pris tellement de plaisir à faire les premiers épisodes que je sais que je vais continuer (j’ai déjà d’autres idées et envies de podcasts 🙈), et je vais l’utiliser pour d’autres projets.

ET VOUS, QUEL MATÉRIEL UTILISEZ-VOUS SI VOUS AVEZ UN PODCAST ? EST-CE QUE LA QUESTION DU MATÉRIEL EST QUELQUE CHOSE QUI VOUS EMPÊCHE D’AVANCER ?

RETROUVEZ-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
BESOIN D'UN COUP DE MAIN ?

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à mon site pro

Pas de commentaires

Commenter