Ne pas écouter la peur

Ne pas écouter la peur

Vous avez peut-être envie de vous lancer en freelance, d’ouvrir un blog, d’écrire un roman, de monter votre entreprise… mais vous ne le faites pas. C’est simple, vous avez peur : peur de vous planter, peur de faire quelque chose de mauvais, peur de ne pas être à la hauteur, peur qu’au final ça ne vous plaise pas. Rassurez-vous, la peur tout le monde l’a, ce qui fait la différence, c’est de réussir à l’ignorer.

 

Et si on écoutait plutôt l’envie ?

Admettre qu’on a peur ce n’est pas toujours facile. Alors plutôt que de dire “ok, j’ai peur mais je ne vais pas écouter cette peur et je vais le faire quand même”, on se trouve plein d’excuses. “Je n’ai pas les compétences” “Je ne sais pas comment faire” “Je n’ai rien à dire” “Ça ne marchera pas” et j’en passe.

Ces excuses peuvent avoir un fond de vérité : vous n’avez pas toutes les compétences parce que vous débutez, vous ne savez pas comment faire parce que vous ne l’avez jamais fait, vous n’êtes pas sûr.e à 100% que ça marchera. Mais des compétences, ça s’acquiert, même si c’est sur le tas (ou sur le tard !), ce n’est pas la première fois de votre vie que vous devez apprendre quelque chose et personne ne peut être sûr.e que son projet marchera.

Pour fermer le clapet de la peur, posez-vous cette question : “est-ce que j’ai envie de le faire ?”. Parce que c’est ça qui compte : l’envie, et c’est elle qui va vous aider à surmonter votre peur. Si par contre vous avez peur de faire quelque chose et qu’en plus vous n’en avez pas envie, il faut peut-être voir si vous avez vraiment besoin de le faire (vous avez aussi le droit d’avoir de bonnes idées mais pas l’envie de les concrétiser).

Ne vous bloquez pas sur les formalités administratives ou les challenges techniques que vous risquez de rencontrer. Pensez à quoi ressemblerait votre vie si enfin, vous osiez vous lancer dans ce projet. Vous allez forcément vous planter, mais se planter c’est bien aussi, c’est comme ça qu’on apprend et qu’on évolue, vous allez rencontrer des galères, mais si vous avez l’envie, croyez-moi, les galères valent le coup. 

➙ Voir aussi Mais tu fais quoi comme job ?

Des Mots et Du Thé : ne pas écouter la peur et lancer son projetPour ne pas écouter la peur, il faut faire

Le meilleure remède que j’ai trouvé à la peur, c’est de faire. Si je commence à stresser parce que je n’ai pas assez de clients en ce moment, que les abonnements à ma newsletter n’augmentent pas autant que je le voudrais, que mes envies et mes ambitions commencent à me sembler un peu trop irréalistes, alors je prends mon ordinateur et je travaille. Je fait taire la peur ou les doutes avec des actions concrètes, et tout de suite ça va mieux parce que j’avance.

Demandez-vous ce qui vous empêche d’avancer ou de commencer. Mettez ensuite cet “obstacle” de côté, concentrez-vous sur les autres éléments qui vont aider votre projet et faites ce que vous pouvez, en commençant par le plus facile. Parce que le plus dur, c’est de se lancer, c’est de se dire “j’ai vraiment envie de ça et je vais le faire”… et de le faire. Une fois que vous aurez mis la machine en marche, l’obstacle qui vous paralysait ne vous semblera peut-être plus aussi insurmontable. Et surtout : vous saurez comment ignorer la peur.

➙ Voir aussi 5 bonnes raisons d’ouvrir un blog

ET VOUS, QU’EST-CE QUI VOUS EMPÊCHE AUJOURD’HUI DE VOUS LANCER DANS CE PROJET AUQUEL VOUS PENSEZ DEPUIS SI LONGTEMPS ?

RETROUVEZ-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
BESOIN D'UN COUP DE MAIN ?

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à mon site pro

Pas de commentaires

Commenter