Le Bilan de 2019 et des années 2010 : l’ère de l’affirmation de soi

Le Bilan de 2019 et des années 2010 : l’ère de l’affirmation de soi

Ça y est, nous sommes au moment de l’année des bilans ! Même quand l’année a été difficile, j’adore ce moment. C’est l’occasion de se féliciter d’avoir dépassé les épreuves, de se réjouir de toutes les bonnes choses qui sont arrivées et de porter un regard positif sur le futur. On ne me refera pas, je suis une optimiste !

Cette fin d’année 2019, elle est un peu particulière parce que ce n’est pas juste la fin d’une année, c’est la fin des années 2010.

Dix ans, c’est beaucoup et ce n’est rien en même temps. Ça passe vite mais ça donne le temps de transformer une personne. Je n’avais donc pas envie de faire uniquement un article “bilan 2019”, j’ai aussi eu envie de jeter un regard sur les dix années qui viennent de passées. Ces années n’ont pas été faciles, alors prendre le temps de voir ce que j’en tire de positif, ça fait du bien et c’est nécessaire pour continuer à avancer.

J’étais où en 2009 ?

Je me souviens très bien de mon réveillon de 2009. J’habitais à Prague, j’avais prévu une soirée tranquille à la maison avec ma coloc qui avait récemment été très malade et était un peu crevée. Au final, nous sommes allées boire un verre chez nos voisins qui s’est terminé au bout de la nuit dans un bar. C’était chouette.

Depuis un an, je travaillais pour un réseau de blogs et de médias en ligne et je commençais encore tout juste à apprendre le métier qui est toujours le mien aujourd’hui. Avant d’avoir l’opportunité de ce job, je me destinais à enseigner mais sans grande conviction, et j’avais déjà la boule au ventre le dimanche soir. Tout n’était pas parfait dans mon job à Prague, mais cette opportunité m’a au moins montrée que je pouvais être payée pour écrire, que je pouvais bien le faire et que je pouvais trouver de l’épanouissement dans mon travail.

En dix ans, il s’en est passé des choses… et en même temps, pas tellement. J’ai l’impression d’avoir perdu tellement de temps durant cette période, terrassée par la fatigue chronique et les douleurs de l’hypothyroïdie. Parce que mes années 2010, ça a notamment été d’apprendre à vivre avec une maladie auto-immune, diagnostiquée en 2012 mais qui avait déjà une incidence sur mon quotidien bien avant ça. Je suis aussi rentrée vivre en France sans trop en avoir envie, j’ai perdu des personnes très chères, je suis passée par des galères et de gros questionnements professionnels…

Mais tout ça, ça m’a obligée à me poser des questions, à prendre soin de moi, à me demander quelle direction je voulais prendre, quelle vie je voulais construire.

Mes années 2010 ont été marquées par l’affirmation de soi. J’ai appris à m’écouter, à m’aimer, à suivre mes ambitions, à être moi. Je suis devenue freelance, et j’ai décidé de rester indépendante après une grosse période de doute, j’ai monté quatre blogs (les deux premiers ont pris leur retraite), j’ai écrit, écrit, écrit, j’ai lancé un podcast, je me suis découverte de l’ambition professionnelle, j’ai affirmé être féministe, j’ai consolidé des amitiés en or, j’ai rencontré de nouvelles personnes fantastiques, je me suis encore plus rapprochée de ma famille, j’ai commencé à me réconcilier avec mon corps et tellement plus de choses encore.

2019, la fin d’un cycle

En faisant le bilan l’an dernier, j’avais l’impression d’être à la fin d’une grande remise en question qui avait commencé en 2017. Cette remise en question, elle marquait la fin d’un cycle qui je pense est entrain de se conclure (enfin j’espère parce que je suis prête à avancer maintenant !).

Professionnellement et personnellement, j’ai l’impression que depuis un an beaucoup de choses sont arrivées à conclusion. Il y a eu plusieurs moments cette année, plus ou moins douloureux, qui ont vraiment marqué un changement dans mon quotidien et j’ai l’impression d’être dans un ascenseur émotionnel depuis le mois de janvier.

Concrètement, qu’est-ce que je retiens de 2019 professionnellement ?

  • une longue collaboration a pris fin qui a changé pas mal de choses dans mon boulot ;
  • j’ai rencontré de chouettes freelances et entrepreneuses ;
  • j’ai lancé plusieurs programmes, commencé des accompagnements personnalisés, et confirmé que j’aime beaucoup faire ça ;
  • j’ai échangé de plus en plus avec les gens qui me lisent et c’est toujours un plaisir ;
  • j’ai eu une période très difficile quand j’ai perdu ma grand-mère et que j’ai eu beaucoup de mal à travailler, mais j’ai réussi à m’en sortir ;
  • j’ai affirmé l’identité de mes blogs et la direction que je veux prendre ;
  • j’ai désormais une pièce bureau chez moi 👩🏻‍💻 et c’est trop cool de ne plus bosser dans ma chambre.

Les leçons de l’année et les affirmations que j’essaye de me répéter :

  • je suis légitime (mon syndrome de l’imposteur a pris un peu trop de place cette année) ;
  • je suis fière de ce que je fais, même quand ce n’est pas parfait ou pas encore assez abouti ;
  • je dois rester focus sur mes objectifs, même dans les moments où c’est plus difficile de voir clair.
  • je veux repenser ma façon de travailler pour qu’elle soit adaptée à “la vie avec ses hauts et ses bas” et pas uniquement à “la vie quand tout va bien”. Ce que j’ai appris avec ces dix dernières années, et particulièrement en 2019, c’est que les coups durs ne sont pas des trucs exceptionnels. La vie, c’est souvent chaud et difficile. On tombe malade, on perd des gens qu’on aime, on a des déceptions. Tout ça, ça n’empêche pas d’être heureuse et de s’épanouir, mais quand on est à son compte, il faut savoir gérer ces moments. Ce n’est pas la première fois que je parle de ça, et c’est déjà quelque chose que j’ai pensé mais pas suffisamment je pense. Je crois que j’ai encore besoin de travailler mon organisation pour mettre moins de choses de côté et pour me donner l’espace dont j’ai besoin dans ces moments, sans culpabilité.
  • dans le même registre du “j’ai bien avancé mais maintenant il faut peaufiner”, je me rends compte que je pensais avoir déconstruit mes pensées limitantes et blocages, mais que certains trucs sont quand même bien accrochés.

C’est quoi le programme pour 2020 ?

J’espère que le tourbillon de la remise en question de ces dernières années est parti pour de bon, parce que même s’il était nécessaire et qu’il a apporté beaucoup de positif, je suis prête à avancer. J’ai l’impression d’être dans une période charnière depuis deux-trois ans, mais maintenant je veux passer à l’étape suivante.

Mon objectif principal ne change pas, je veux continuer à développer mes blogs et mes autres contenus parce que c’est dans ça que je m’épanouis le plus. J’ai plein d’idées et j’espère qu’elle verront le jour ou continueront de se développer, affaire à suivre en 2020 !

Je n’avance plus en aveugle depuis un moment, mais cette année je vais porter encore plus d’attention à ma stratégie. Je sais ce que je veux, à moi maintenant d’être sûre de mettre tous les moyens en place pour y arriver. Come on 2020, je t’attends 💪 !

ET TOI, C’EST QUOI TON BILAN DE 2019 ET DES ANNÉES 2010 ? QUOI DE PRÉVU POUR 2020 ? DIS-NOUS TOUT DANS LES COMMENTAIRES !

Partage cet article sur Pinterest !

Mon bilan 2019 et des années 2010 : sous le signe de l'affirmation de soi
Mon bilan de l'année 2019, et ce que je retiens des années 2010 !
2 Commentaires
  • La plume rose
    Posté à 14:10h, 29 décembre

    En 2019 j’ai testé beaucoup de choses qui ont fonctionné ou non… En 2020, je vais mettre en place des actions qui vont me permettre par la suite de me générer des revenus avec le blog et mes activités en ligne ! Belle année à toi un peu plus tôt 🙂

  • Chloé
    Posté à 16:20h, 09 janvier

    Belle année à toi aussi ! J’espère que tes projets aboutiront 🙂

Commenter