Comment cultiver sa créativité ?

Comment cultiver sa créativité ?

Ma créativité, c’est le moteur de mon activité. Même si ce que je fais n’est pas à proprement parler artistique, ça reste un boulot pour lequel j’ai besoin d’être créative.

Et la créativité, tu vois, ça se cultive, ça s’entretient, ça se nourrit. Il ne suffit pas d’avoir un peu d’imagination pour être créative. Il y a plein de choses au quotidien qui permettent de la faire grandir et de lui donner plus de force.

Nourrir son imagination

Même si l’imagination ça ne fait pas tout, elle reste quand même l’essence de ta créativité. Et c’est un gros bébé qui a tout le temps faim.

Ne te dis pas qu’il y a de “mauvaises” façons de cultiver ton imagination et ta créativité, et même les choses les plus légères vont avoir un impact (en plus de t’aider à te reposer, à te changer les idées et à te divertir tout simplement, ce qui n’est déjà pas négligeable). Alors ne culpabilise pas la prochaine fois que tu as envie de passer le weekend devant Netflix, je suis sûre qu’au fond, ça aide ton imagination à fonctionner !

Lire est aussi une superbe façon de nourrir ton imaginaire. Pas que des bouquins sérieux qui peuvent te servir professionnellement ! Lis des romans qui vont te transporter très loin, trouve des livres que tu n’as pas envie de reposer (et d’ailleurs là tout de suite, moi j’ai très envie de lâcher mon ordi pour aller me replonger dans la lecture que j’ai abandonnée à contre-cœur pour venir travailler…).

Enfin, prends le temps de rêver. S’allonger et prendre le temps de rêver, écouter de la musique et se laisser emporter par ses pensées, ça n’a pas de prix. Et te poser pour ne rien faire d’autre que rêvasser, c’est loin d’être une perte de temps !

Mettre sa créativité en pratique

Stimuler ton imagination, c’est très bien, mais ta créativité tu vas aussi la développer en la mettant en pratique. La bonne nouvelle, c’est que là aussi, il n’y a pas de mauvaise façon de faire. Tout est bon du moment que ça te fait plaisir et que tu sens que ça te stimule.

Ceci dit, dans le cadre du blogging et de l’écriture, il y a deux choses que je peux te conseiller : prendre le temps de noter toutes tes idées et tout simplement… écrire.

Tenir un journal : un outil puissant pour apprendre à écrire et s'affirmer.

Tout noter

Toutes tes idées sont bonnes à noter, même les plus farfelues, même les moins abouties. Ça peut aussi bien être des idées d’articles de blog, des idées de business, de produits à lancer, de publications pour les réseaux sociaux… dans tous les cas, il faut les noter et ne surtout pas compter sur ta mémoire, parce que c’est toujours quand on pense s’en souvenir que l’idée décide de s’évaporer.

Garde un carnet dans ton sac ou utilise tout simplement une appli de prise de notes sur ton téléphone et dès qu’une idée te vient, hop tu notes.

Que faire ensuite de ces notes ? Tu peux les consulter régulièrement, faire le tri (mais sans forcément supprimer, une idée qui n’a pas trop de sens aujourd’hui pourra en avoir dans 6 mois. La première graine de mon autre blog, Fat Lobster, que j’ai lancé en 2017 a été plantée en 2009 !), utiliser les plus pertinentes pour ton calendrier éditorial ou les développer pour en faire autre chose.

Écrire pour s’améliorer

Je ne le répéterai jamais assez, l’écriture est un muscle et c’est l’entrainement qui la renforce. Si tu veux apprendre à écrire, si tu veux améliorer ton style, si tu veux écrire mieux et plus vite, alors tu dois tout simplement écrire.

Plus tu écriras, mieux tu écriras, le secret d’une bonne plume c’est ça. Si tu as un blog, essaye de publier au moins une fois par semaine et tu verras que tu feras rapidement des progrès.

Idéalement, essaye d’écrire tous les jours, et pour ça, le meilleur exercice c’est de tenir un journal. Trouve un joli carnet dans lequel tu as envie d’écrire, ou tout simplement un traitement de texte, et vide tes pensées, tes expériences, tes doutes, tes victoires, tes rêves. En plus d’être un excellent exercice pour travailler ta plume et te décomplexer de l’écriture, le journal est aussi un super outil de développement personnel !

Faire une pause

Écrire tous les jours c’est très bien, mais ta créativité elle est comme toi : elle a aussi besoin de vacances.

S’aérer l’esprit

Je travailler chez moi, et donc forcément, il m’arrive parfois de me laisser emporter par mon travail et de ne pas sortir. Pourtant, aller prendre l’air, ça fait du bien, et ça m’aide à être plus créative.

Alors j’ai organisé mon temps et mon travail pour prévoir tous les jours une sortie. Même si je n’ai pas besoin d’aller quelque part, je vais me promener dans mon quartier. Si je coince sur quelque chose, si j’ai du mal à avoir des idées, je sais que cette petite marche peut m’aider à tout débloquer. J’écoute souvent des podcasts en marchant, mais si je sens que j’ai besoin de réfléchir ou de laisser vagabonder mes pensées pour avoir LA bonne idée, je mets de la musique et j’avance.

Ne rien faire

Honnêtement, glander fait entièrement partie du processus créatif. Alors zéro culpabilité sur ce sujet ! La créativité, ce n’est pas un truc qui se commande, ça vient quand ça veut. Et en attendant, il faut parfois savoir ne rien faire.

Quand tu te sens bloquée, franchement n’hésite pas : arrête. Va faire autre chose, va prendre l’air, et ne fait rien si tu en as envie. À mon avis, il vaut mieux s’écouter et faire souvent des petites pauses que d’attendre d’être complètement saturée et ne plus réussir à rien faire de bien pendant des semaines !

Pour être créative, tu l’as compris, il n’y a pas de formule magique. Au fond, ce que tu dois faire c’est te faire plaisir, écouter ton intuition et te débarrasser de tes a priori. Fais tout autant de place à l’amusement qu’à la pratique de ton art !

ET TOI, QU’EST-CE QUI T’AIDE À ÊTRE CRÉATIVE ? TU PEUX TOUT ME DIRE DANS LES COMMENTAIRES !

Tu peux épingler cet article sur Pinterest !

RETROUVE-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Pas de commentaires

Commenter