Comment écrire régulièrement et ne pas épuiser ses idées ?

Comment écrire régulièrement et ne pas épuiser ses idées ?

Vous tenez un blog, vous voulez écrire un roman, vous créez du contenu… et vous avez peut-être peur de voir venir un moment où toutes vos idées seront épuisées. C’est tout à fait normal de penser ça, et encore plus quand on écrit sur un sujet de niche. Après tout, peut-on vraiment trouver des choses à dire indéfiniment ? Oui ! Et voilà quelques conseils afin de toujours trouver des idées pour écrire :

 

Noter toutes ses idées

Les idées, vous ne décidez pas quand vous allez les avoir, alors soyez toujours prêt.e à les recevoir ! Le mieux c’est d’avoir un document ou une feuille consacrée à vos idées. Et attention : toutes les idées sont bonnes à prendre. Même les moins construites, même les plus saugrenues. Vous verrez plus tard s’il faut les garder ou pas.

Mettez bien vos idées de côté et piochez dedans régulièrement, sans hésiter à les développer : une idée venue rapidement sous la douche pourra peut-être une fois réfléchie se transformer en plusieurs sujets d’écriture, ou même en grand projet !

Le mot d’ordre donc est : il n’y a pas de mauvaises idées, elles méritent toutes d’être notées. Pas besoin de trouver des idées pour écrire au final, je suis sûre qu’elle vienne à vous tout le temps, il suffit juste d’y prêter attention !

Où noter vos idées pour facilement les retrouver ?

  • sur un carnet : parce que les carnets c’est chouette et qu’écrire sur du papier aide parfois la créativité à se dérouler.

➙ Voir aussi Mon outil préféré : les carnets

  • sur l’ordinateur : vous pouvez toujours garder ouvert un fichier consacré à vos idées sur votre ordinateur. Vous pourrez facilement y accéder sans arrêter bien longtemps ce que vous étiez entrain de faire si une idée décide de se montrer.
  • sur le téléphone : noter vos idées sur votre téléphone c’est la solution si vous êtes toujours entrain de bouger ou si votre cerveau a tendance à avoir des éclairs de génie dans les transports en commun.

✑ Cas pratique  : personnellement, j’utilise ce trois supports. Quand je suis assise à mon bureau, j’ai toujours mes carnets à côté de moi dans lesquels je note les idées qui viennent, ou des post-its. Si je ne suis pas chez moi, je prends mes notes sur mon téléphone, tout simplement avec l’appli Notes sur iPhone. Pour moi c’est l’idéal parce que Notes se synchronise automatiquement avec mon Mac et je récupère facilement ce que j’ai écrit. Enfin la dernière étape : je mets mes listes d’idées au propre sur mon Mac : je fais mon calendrier éditorial dans un tableau, et j’ai un onglet dédié aux idées dans lequel je vais piocher dès que j’en ai besoin.

Des Mots et Du Thé : trouver des idées pour écrire sans s'épuiser

Se mettre des limites

Pour ne pas s’épuiser, il faut se mettre des limites. Parce que ce qui compte c’est de tenir dans la durée. C’est quelque chose dont j’ai déjà parlé mais ce point est capital je pense pour tenir la longueur quand on écrit, quand on crée du contenu, quand on est créatif…

Les limites dépendent de chaque projet, mais ça peut être un certain nombres d’articles par semaine, de mots ou de temps d’écriture par jour. À vous de voir ce qui vous va le mieux (sans voir trop grand parce que si vous ne respectez pas vos objectifs, vous risquez de vous décourager !).

Cela peut à première vue paraitre frustrant ou contre-productif : si les idées affluent, alors autant continuer à écrire, non ? Et pourtant, savoir s’arrêter et se ménager c’est ce qui permet de continuer les jours suivants. Et si les idées sont nombreuses un jour, notez toutes les grandes lignes pour y revenir le lendemain, et vous aurez toujours quelque chose à dire même quand votre créativité sera restée au fond de votre lit !

➙ Voir aussi Trouver l’inspiration face à la page blanche

Faire des “sessions d’idées”

Avoir des idées, c’est comme un muscle : ça se travaille pour devenir plus fort. C’est pour ça aussi que le calendrier éditorial est très utile dans un blog : il oblige à se poser régulièrement et à travailler son “muscle à idées”.

Si vous prenez l’habitude de vous asseoir avec votre carnet ou votre clavier en ayant pour but de créer une liste d’idées, l’exercice s’assouplira avec le la pratique. Vous trouverez votre façon de fonctionner, vous saurez où aller chercher vos idées. Je ne dis pas que ce sera toujours facile, mais vous apprendrez aussi que quand rien ne vient, ça ne veut pas forcément dire que vous n’aurez plus jamais rien à dire, mais peut-être tout simplement qu’il faut passer à autre chose pour le moment et y revenir plus tard.

ET VOUS, VOUS AVEZ SOUVENT L’IMPRESSION DE MANQUER D’IDÉES ? COMMENT FAITES-VOUS POUR EN TROUVER ?

RETROUVEZ-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
BESOIN D'UN COUP DE MAIN ?

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à mon site pro

Pas de commentaires

Commenter