5 points SEO à vérifier avant de publier

5 points SEO à vérifier avant de publier

Quand on écrit pour le web, il ne faut pas juste avoir écrit un joli contenu. Pour ne pas passer inaperçu et avoir des chances de voir son contenu bien référencé, il faut aussi penser aux règles de SEO. Voici donc 5 points à vérifier avant de faire “Publier” que vous pourrez facilement mettre en place même si vous n’êtes pas un.e expert.e en référencement !

1 – Le mot-clé principal

La base, c’est le mot-clé principal : sur quels mots-clés essayez-vous de référencer la page que vous venez de créer ? Qu’est-ce que les gens qui seraient intéressés par votre contenu sont susceptibles de taper dans les moteurs de recherche ?

★ Astuce : utilisez des outils comme SemRush ou l’Outil de planification des mots-clés de Google Adwords pour trouver des idées de mots-clés à longue traine ou des variations de votre mot-clé. Il est plus facile de se référencer sur un mot-clé long que court, et vous ne pourrez pas utiliser le même mot-clé sur toutes les pages de votre site.

2 – Les descriptions des images

Déjà : avez-vous au moins une image pour illustrer votre page ? Si vous utilisez Pinterest pour générer du traffic, vous pouvez tout à fait utiliser une image prête pour Pinterest que vous ou vos lecteurs pourront partager (c’est ce que je fais !).

Pensez à bien donner un titre à votre image, mais aussi un titre alternatif et une description. C’est le moment d’utiliser de nouveau votre mot-clé principal et éventuellement des variations.

★Astuce :  pour Pinterest, j’utilise le plug-in jQuery Pin It Button for Images et j’ai défini que la légende utilisée sur Pinterest devrait être la description de l’image. Je réfléchis donc bien à la description en préparant mon article et partager mon article sur Pinterest ne me prend ensuite que quelques secondes.

Optimisation SEO avant de publier - Des Mots et Du Thé

3 – La méta-description

Cette pauvre méta-description est souvent oubliée alors que tout le monde va la voir : vous savez, c’est le petit résumé qui apparait sous les titres quand vous faites une recherche dans Google. Cette méta-description est importante parce que si votre mot-clé y apparait vous avez plus de chance de voir votre contenu bien référencé, mais aussi parce qu’elle va donner (ou pas) envie aux internautes de cliquer sur votre page.  Il faut qu’elle soit courte, unique, et qu’elle soit un “vrai” texte : évitez les successions de mots-clés par exemple, vous risqueriez d’être pénalisé.e.

Astucesi vous êtes sur WordPress, installez le plug-in Yoast SEO. Sa version gratuite est déjà très bien et vous permettra de vérifier les points SEO de votre page (avec la petite satisfaction de voir la pastille tourner au vert quand tout sera bon ?). Un des avantages de ce plug-in est de pouvoir facilement modifier la méta-description : Yoast SEO vous dira si la longueur est bien, si votre mot-clé apparait, et pas besoin d’aller ajouter la balise vous-même si vous n’y connaissez pas grand chose sur le sujet.

4 – Le nombre de mots

En référencement naturel, les contenus longs sont privilégiés. C’est aussi souvent eux qui apportent le plus d’informations aux lecteurs et qui sont donc de meilleure qualité. 300 mots est le minimum vital à respecter pour vos contenus (sur WordPress, vous avez un petit compteur de mots en bas du cadre où vous rédigez votre texte – si vous utilisez Yoast SEO il vous indiquera aussi le nombre de mots mais j’ai parfois quelques bugs avec le plugin sur ce sujet). Si vous pouvez faire plus de 300 mots, c’est mieux. Bien sûr, vous n’allez pas écrire des romans sur toutes vos fiches produits, si le sujet ne s’y prête pas, ça ne sert à rien non plus de blablater pour faire du mots : privilégiez d’autres contenus travaillés et longs sur votre site.

Sur un blog, faites des articles de minimum 500-600 mots. Si vous pouvez plutôt être du côté des 800-1000 mots c’est encore mieux. C’est bien pour le référencement, mais c’est aussi signe que votre contenu est recherché, précis et qu’il a plus de chances de répondre aux besoins de votre audience.

5 – Les liens

Dernière chose à penser et à vérifier : vos liens. Avez-vous mis des liens dans votre texte ? Est-ce qu’ils fonctionnent bien ? Je ne sais pas pourquoi mais depuis qu’une mise à jour a légèrement modifié la façon de faire des liens dans WordPress, mes liens disparaissent régulièrement, à la relecture je fais donc bien attention à vérifier mes liens.

Les liens internes et externes participent au bon référencement de votre site, mais bien sûr pas la peine d’en inonder vos pages ! Comme pour tout, il faut faire preuve de pertinence. Si vous parlez de quelqu’un d’autre, faites un lien vers son site pour faciliter la navigation de vos lecteurs. Mais essayez de surtout vous concentrer sur vos liens internes (qui restent sur votre site donc) pour créer une trame et mettre en avant vos pages les plus importantes.

ET VOUS, VOUS AVEZ DU MAL À PENSER AU SEO QUAND VOUS ÉCRIVEZ SUR VOTRE SITE OU C’EST DEVENUE UNE HABITUDE ?

RETROUVEZ-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
MES TECHNIQUES DE PRO !
créer le calendrier éditorial parfait pour son blog

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à la formation

BESOIN D'UN COUP DE MAIN ?

cliquez sur l’image ou sur ce lien pour accéder à mon site pro

Pas de commentaires

Commenter