Le business journal, l’outil pour entreprendre sereinement

Le business journal, l’outil pour entreprendre sereinement

Si tu me connais, tu le sais déjà : j’adore remplir plein de carnets de mes pensées. Et dans tous ces carnets, il y a mon business journal, qui m’accompagne au quotidien, ou presque, dans le développement de mon activité.

Quand j’ai lancé ce blog, j’étais à un tournant dans ma vie d’indépendante. Jusqu’à ce moment-là, je m’étais un peu laissée portée par le courant, attrapant les opportunités qui croisaient mon chemin, mais sans avoir de véritable stratégie ni d’objectifs précis. Quand j’ai voulu changer tout ça, j’ai bien vu que mon journal intime habituel n’allait pas suffire pour organiser toute mes pensées et qu’il me fallait un carnet dédié à mon développement pro. Et crois-moi, cette petite décision a été très bonne.

Que tu sois entrepreneuse, blogueuse, freelance, créatrice de contenu, je suis sûre que toi aussi, tu as pleeeeein d’idées et de pensées qui se bousculent dans ta tête. Tu passes aussi par des périodes de doutes, de remise en question. Enfin, tu as besoin de penser avec stratégie à tes actions et de te projeter dans le temps. Et tout ça, ce ne sont que de bonnes raisons de commencer un business journal.

Pourquoi tenir un business journal ?

Que ce soit dans le professionnel comme dans le personnel, prendre le temps de poser tes pensées sur papier ne peut que t’aider à y voir plus clair. Tu n’as pas besoin de tout garder en toi, et tu arriveras sûrement mieux à avancer en t’affirmant si tu écris touuuut ce qui passe dans ta tête.

Si en plus tu es solopreneuse, et que donc tu travailles toute seule, ton business journal va un peu devenir ton associé, celui avec qui tu réfléchis à ton entreprise pour prendre les bonnes décisions.

Tu ne peux pas avancer à l’aveugle dans ton projet. Crois-moi, je l’ai fait pendant des années, et ça ne m’a menée nulle part. Tu prendras plus facilement le meilleur chemin si tu sais où tu veux aller. Alors bien sûr, ton projet va sûrement évoluer et tes objectifs peuvent changer, mais ce qui ne change pas, c’est que tu as besoin d’une direction.

Ton business journal, il te donne ça. Il te permet de vider tes pensées, de t’alléger de tes doutes, de réfléchir à ce que tu veux vraiment et de le poser sur papier. Quand on n’a pas l’habitude de ce genre d’exercices, ça peut paraitre un peu inutile, et pourtant ça ne l’est pas du tout !

Tenir un journal : un outil puissant pour apprendre à écrire et s'affirmer.

Qu’est-ce qu’on écrit dans un business journal ?

Tu peux bien sûr tenir ton business journal dans un traitement de texte ou sur une appli de prise de note, mais je ne peux que te conseiller de préférer tout simplement un carnet et un stylo. Il y a quelque chose de particulier qui se passe quand on écrit à la main et qui aide particulièrement à brainstormer ou à déconstruire des blocages.

Voici quelques idées de ce que tu peux noter dans ton business journal. C’est ce que moi je mets dans le mien et qui en fait un outil super puissant !

Voir aussi : Réussir à tenir un journal au quotidien (ou presque !)

Noter ses réflexions

Des pensées sur ce que tu fais, je suis sûre que tu en as plein, toute la journée. Que ce soit “tiens, un jour je pourrais lancer tel produit” ou “j’ai l’impression que je travaille mieux quand je fais tel truc avant de m’y mettre”. Et tout ça, ça a tout a fait sa place dans ton business journal.

Tu peux par exemple prendre le temps plusieurs fois par semaine pour écrire, sans décider à l’avance de quoi tu vas parler. Laisse couler tes pensées, note tous tes ressentis, tes idées, tes réflexions autour de ton activité.

Quand tu as une idée qui te passe par la tête mais que ce n’est vraiment pas le moment d’y penser, tu peux aussi arrêter deux minutes ce que tu fais pour noter cette idée dans ton journal avant de retourner à ton occupation précédente. Ça évitera à cette idée de génie de t’obséder et de t’empêcher de travailler ou de s’effacer de ta mémoire !

Brainstormer

Il y a forcément des moments où tu as besoin de brainstormer. Alors pourquoi ne pas faire ça dans ton journal ?

Tu as besoin de trouver un nom pour un produit ? Note tout ce qui te passe par la tête sur une page pour ensuite faire une sélection ou recouper des idées pour trouver le nom parfait.

Tu as un soucis à régler ? Cherche toutes les solutions et établis ensuite ton plan d’action.

Tu veux lancer une nouvelle offre ? Vide toutes tes idées pour plus facilement faire le tri et créer le profil de cette offre.

Poser ses doutes et déconstruire ses blocages

Tout le monde a ses blocages et ses pensées limitantes. Et tu as sûrement qui t’empêchent d’avancer dans ton activité, qui te ralentissent ou qui te bloquent dans de nouveaux projets.

Dans ton business journal, tu vas pouvoir te débarrasser de tout ça. Tu peux noter tes peurs, tes pensées limitantes et les contredire pour ne plus te laisser influencer par elles.

Écris tout ce que tu ressens, tout ce sur quoi tu doutes : il n’y a pas de mauvaises chose à dire, pas de mauvaises penser. C’est normal d’avoir des doutes et des blocages, mais c’est en apprenant à les dépasser que tu vas vraiment avancer. Alors n’hésite pas à noircir toutes les pages qu’il te faudra pour ça (puis de passer à l’action, parce que c’est ça qui compte le plus !).

Voir aussi : Les blocages qui te gênent pour bloguer

Faire le bilan

En début de mois, je fais toujours le bilan du mois précédent, et je te conseille fortement de faire la même chose.

Faire régulièrement le bilan, ça va te permettre de te réjouir des bonnes choses, de régler ce qui ne va pas, de voir si tu es toujours alignée avec tes objectifs et si tu as besoin de rectifier le tir.

J’utilise personnellement un tableur pour suivre mes chiffres, puis je note plein de choses dans mon business journal : ce que je suis fière d’avoir accompli, mon ressenti sur le mois qui vient de se terminer, les difficultés que j’ai rencontrées, ce que j’attends du mois suivant, ce genre de choses. Ça m’aide à y voir plus clair, ça me motive pour continuer et ça m’aide à trouver la direction pour le mois qui commence.

Tu peux aussi y faire le bilan de ton année et définir l’année à venir, ou faire régulièrement un point sur tes contenus ou tes offres. Prendre le temps de réfléchir à ce que tu as fait et à comment tu le fais, ça ne peut que t’aider à redéfinir ton chemin et tes ambitions.

Quand tu passes par des moments de doutes, tu peux aussi utiliser ton journal pour faire un petit bilan et voir si ces doutes ne viennent pas d’une façon de faire dans ton travail qui ne te correspond pas.

Définir ses objectifs et rêver

Tu as besoin de savoir où tu vas à court et à long terme. Et dans ton journal, c’est exactement ce que tu peux faire. C’est l’endroit parfait pour commencer ta stratégie (que tu pourras ensuite bien entendu clarifier et préciser dans un document particulier et dans un calendrier).

Dans ton business journal, tu vas pouvoir définir des objectifs SMART (Spécifique / Mesurable / Acceptable, Ambitieux et orienté Action / Réaliste / Temporellement défini), et la stratégie qui va avec. Note toutes tes pensées et difficultés pour construire ensuite ces objectifs et cette stratégie sans oublier d’éléments.

Voir aussi : Créer du contenu pour vaincre son syndrome de l’imposteur

Tu as besoin d’objectifs et d’une stratégie claire pour avancer, mais je pense que tu as aussi besoin de rêver. S’il n’y a aucune limite, jusqu’où aimerais-tu conduire ton activité ? De quoi as-tu envie tout au fond de toi ? Qu’est-ce qui te fait vibrer ? À court, moyen et long terme ? Les réponses à ces questions ne sont pas forcément des objectifs concrets aujourd’hui mais je pense que ça ne peut être que bénéfique de noter tes rêves et tes ambitions dans ton business journal. Pour ne pas les oublier dans un premier temps, mais aussi pour commencer à les faire vivre, planter la petite graine dans ton esprit et la laisser prendre racine.

ET TOI, TU AS UN BUSINESS JOURNAL OU UN JOURNAL TOUT COURT ? QU’EST-CE QUE ÇA T’APPORTE ? TU PEUX TOUT ME RACONTER DANS LES COMMENTAIRES !

Partage cet article sur Pinterest !

Le business journal, l'outil pour mieux entreprendre
Pourquoi devrais-tu tenir un business journal ?
Tenir un business journal
Le business journal : un outil pour entreprendre sereinement
RETROUVE-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
Pas de commentaires

Commenter