9 étapes et conseils pour créer son blog et bien démarrer

9 étapes et conseils pour créer son blog et bien démarrer

Quand on veut se lancer dans le blogging en faisant bien les choses, on cherche des conseils pour créer son blog parce qu’on se pose forcément pleiiiin de questions. Et c’est peut-être ton cas : pas de temps à perdre, tu sais que ce blog a vocation d’aller loin, et tu veux travailler sérieusement dès le début. Tu aimerais l’utiliser pour booster ton activité ou devenir blogueuse pro, mais surtout faire passer tes connaissances. Tu as bien quelques idées de ce qu’il faut faire (construire ton blog et écrire des articles, a priori, c’est ça la base non ?), mais tu ne veux pas te précipiter pour faire les choses dans le bon ordre et prendre les bonnes décisions. 

J’ai créé plusieurs blogs à titre personnel et j’ai également travaillé, avec mes clients et employeurs à l’époque où j’étais salariée, sur le lancement de blogs pros. Autant te dire que des erreurs j’en ai vues plein, et j’en ai fait tout autant ! 

Quand on veut créer son blog, on a plein d’énergie et plein d’idées qui ne sont pas toujours faciles à canaliser. Il est très facile de s’éparpiller, de se prendre la tête sur des détails pas si importants et même d’oublier le plus important ! Si aujourd’hui je lançais un nouveau blog, je sais exactement ce que je ferais et ce que je ne ferais pas. Voici donc quelques conseils pour créer ton blog et démarrer du bon pied :

n°1 – Se fixer des objectifs et une stratégie

La première chose qu’il faudrait faire, c’est se demander pourquoi on veut créer son blog. Et vraiment passer du temps sur cette question. Si tu as envie de devenir blogueuse, tu as sûrement déjà une idée de ce que tu voudrais faire, de quoi tu aimerais parler, si tu veux développer un business autour de ce blog ou l’utiliser en parallèle d’une activité déjà existante. Tu as donc envie de créer tout de suite ton blog, de mettre une jolie bannière et de commencer à écrire. 

Tu peux tout à fait faire ça, mais si tu as envie d’être efficace dans ta façon de bloguer, prends ton mal en patience et commence avec quelques questions :

Pourquoi veux-tu bloguer ? Qu’est-ce qui t’attire dans ce format plus particulièrement ? Est-ce que tu es prête à t’y tenir toutes les semaines pendant plusieurs mois même si les retours mettent du temps à arriver ? Est-ce que tu as la curiosité d’aller te former et d’enrichir tes compétences pour développer ton blog ?

Quelle est ta mission ? Qu’est-ce que tu as envie de partager ? Quel univers as-tu envie de créer ? Comment as-tu envie d’aider les personnes qui vont arriver sur ton blog ?

Quels sont tes objectifs ? Est-ce que tu veux attirer plus de clients pour ton activité de coach ou de freelance ? Est-ce que tu veux vendre des formations ou un livre ? Est-ce que tu veux mettre en place des partenariats avec des marques ou développer l’affiliation ? 

Ces trois domaines de questions sont très importants je pense. Ils te permettent d’envisager le blog que tu vas créer sous trois angles : la motivation, la mission et la rémunération. C’est la combinaison des trois qui va te permettent t’orienter dans la bonne direction.

Tu as besoin de savoir pourquoi tu fais ce que tu fais pour tenir dans les moments difficiles, pour écrire des contenus pertinents et complets et pour ne pas avancer à l’aveugle.

Une fois que tu auras répondu à tout ça, tu vas pouvoir te fixer des objectifs à court et long termes, objectifs qui vont déterminer ta stratégie et tes actions. Et ne pas avancer les yeux bandés !

n°2 – Définir sa ligne éditoriale

Avant de te lancer à corps perdu dans la création de ton blog, prends encore un instant pour définir la ligne éditoriale de tes contenus. Pourquoi ? Parce que c’est ça l’identité de ton blog, et c’est ça qui va faire toute la différence.

En travaillant ta ligne éditoriale, tu vas peaufiner tes réponses aux questions de l’étape précédente. Tu vas déterminer ton langage, le type de contenu que tu vas créer, tous les combien de temps tu vas publier, le message que tu veux faire passer, tes différents catégories, ton univers. 

Pourquoi c’est un de mes premiers conseils pour créer son blog ? En soi, ta ligne éditoriale n’est pas figée, et tu auras sûrement besoin de la retravailler régulièrement pour rester alignée avec ce que tu fais. Mais la penser dès le début, c’est éviter quelques détours et c’est surtout commencer avec des bases solides, autant dire un petit raccourci vers le succès !

Pour t’aider à définir la ligne éditoriale de ton blog, j’ai créé un workbook que tu peux recevoir en t’inscrivant à ma newsletter en remplissant le formulaire ci-dessous :

n°3 – Créer son blog en oubliant les solutions gratuites

Passons enfin aux choses très sérieuses : fabriquer ton blog. Mes meilleurs conseils pour créer son blog, et je pense que quasiment toutes les personnes qui bloguent seront de mon avis : oublie le gratuit et garde la main sur son hébergement. 

Qu’est-ce que ça veut dire ? Déjà tu oublies toutes les solutions gratuites genre Wix. Ça c’est bien si tu veux montrer ton tour du monde à ta famille sans chercher à attirer plus de monde. Si tu as des ambitions professionnelles avec ton blog, tu dois te donner les moyens de les atteindre. Les sites gratuits sont souvent catastrophiques pour le SEO et te permettent très peu de marge de manœuvre pour personnaliser ton blog.

Tu vas donc devoir acheter un nom de domaine et payer un hébergement. Personnellement, j’ai tout fait chez OVH et j’ai ensuite installé WordPress. Pas de panique, pas besoin d’être une experte en informatique pour t’en sortir, aujourd’hui c’est plutôt simplifié et il y a plein d’explications en ligne (pour tout comprendre à WordPress, tu peux par exemple aller faire un tour du côté de chez WP-Mamite). 

En cherchant à installer WordPress, tu vas peut-être voir qu’il y existe deux solutions : 

  • sur wordpress.org, tu télécharges le dossier qui contient tout WordPress, tu le copies-colles dans ton FTP (ce qui te permet de gérer le contenu de ton site, comme ton design), tu fais quelques réglages et hop, ton site est en ligne (chez OVH, tu cliques sur un bouton pour faire tout ça). L’inconvénient c’est que tu as plus de manip à faire. L’avantage c’est la liberté et pouvoir faire absolument ce que tu veux de ton site (ajouter une boutique par exemple).
  • sur wordrpress.com, tu as plusieurs choix. L’hébergement gratuit que je ne te recommande pas puisque tu auras des publicités sur ton blog, tu seras très limitée et tu n’auras pas ton propre nom de domaine. Ensuite plusieurs abonnements payants avec différentes fonctionnalités. Squarespace propose quelque chose de similaire. Ça peut être pas mal pour se lancer, ou quand on a peur de s’attaquer à l’installation et la configuration de WordPress. Mais dans le temps, tu seras sûrement limitée avec les fonctionnalités, et ça te coûtera aussi plus cher que de gérer complètement ton hébergement seule. 

Une fois cette question réglée, tu passes à quelques chose de beaucoup plus fun, le design ! Si cette idée est aussi quelque chose qui te bloque, pas de panique. Tu ne vas pas devoir tout créer toi-même, tu peux acheter un thème (sur themeforest notamment) et le personnaliser pour créer un site qui te corresponde. Là aussi, il existe des thèmes gratuits. Ça fera l’affaire si tu n’as pas le budget mais je ne peux que te conseiller d’en acheter un pour avoir un joli site et plus de fonctionnalités. 

n°4 – Penser sa charte graphique

Alors que tu es entrain de créer ton blog et son design, ce n’est pas le moment de t’égarer en suivant tes idées sans y apporter plus de réflexion que ça. Il te faut une charte graphique, ce qui veut dire que tu vas choisir un certains nombre de polices, de couleurs, d’éléments, que tu vas reprendre dans ton design. 

Pourquoi faire ça ? Ce n’est pas juste une question d’esthétique, c’est aussi pour apporter de la cohérence à tes contenus et créer un univers.

Essaye de te limiter à 5 couleurs (avec deux ou trois couleurs principales) et à trois polices. 

Comment choisir tout ça ?

  • va déjà vers ce qui te plait (parce que ton blog et tes visuels, tu vas les voir encore et encore, il faut que tu trouves ça joli pour ne pas avoir envie de tout refaire toutes les semaines !) ;
  • essaye de trouver quelque chose qui est aligné avec l’univers que tu veux créer ;
  • tu peux aussi regarder du côté de la symbolique des couleurs pour t’aider à faire un choix ;
  • pour les polices, ne pense pas uniquement à l’esthétique, pense avant tout à la lisibilité ! Teste tes polices sur ton téléphone ou dans des conditions (genre les transports en communs) où ton attention n’est pas au top pour voir si elles ne gênent pas la lecture.

n°5 – Faire une recherche de mots-clés

Ton blog est joli, prêt à être mis en ligne, n’est-il pas temps d’écrire enfin tes premiers articles ? Mon conseil avant de te lancer dans l’écriture : commence d’abord par faire une recherche de mots-clés. 

Autant commencer tout de suite à créer des contenus optimisés pour avoir des chances de développer ton référencement dans Google. Et ça, ça commence par chercher les bons mots-clés à utiliser. 

Il faudrait bien plus d’une sous-partie d’un article pour parler de tout ça en détail. Mais voilà rapidement ce que tu peux faire :

  • utilise l’Outil de planification des mots-clés de Google Ads pour obtenir des idées de mots-clés ;
  • crée un tableaux avec toutes tes thématiques de mots-clés et les volumes de recherche et sélectionne les plus pertinents ;
  • trouve des idées d’articles en fonction de ces mots-clés ;
  • utilise ces mots-clés dans ton contenu, dans tes titres, tes images…

Le référencement demande du temps avant de donner des résultats, alors autant s’y mettre dès le début. Ne te décourage pas si tu ne décolles pas tout de suite, c’est normal ! Essaye de créer des contenus longs et complets, avec régularité et pense toujours à la qualité avant tout. Et pour développer ton blog sans attendre que Google te repère, pense à Pinterest !

Voir aussi : Comment trouver des mots-clés ?

n°6 – Établir un planning de publications

Tu l’as compris, un de mes conseils si tu veux créer un blog, c’est de commencer avec de bonnes bases et donc de prendre le temps de réfléchir à ce que tu fais plutôt que de suivre le papillonnement de tes idées sans stratégie. 

Et qui dit stratégie de contenu, dit calendrier éditorial. Ton calendrier éditorial, c’est le planning des publications. Un résumé de tout ce que tu vas publier dans les semaines et dans les mois à venir

Pourquoi as-tu forcément besoin d’un calendrier éditorial pour développer ton blog ? Parce qu’il va te permettre de voir dans l’avenir, de planifier ce que tu vas publier avec stratégie et de prendre de l’avance

Ce que tu veux pour ton blog, c’est publier avec régularité. Tous les lundis par exemple, tu sais que tu as un nouvel article à publier. Mais si tu attends le lundi matin pour te demander ce que tu vas écrire, tu ne vas pas aller loin. Dès que tu auras un imprévu ou un manque d’inspiration, tu vas te retrouver à ne pas publier. Tu vas aussi peut-être te rendre compte mi-décembre que tu aurais dû faire des contenus autour de Noël, mais qu’il aurait fallu faire ça fin novembre. 

Ton calendrier éditorial, c’est ton outil pour an-ti-ci-per. Il te guide dans tout ce que tu vas faire et il te permet aussi de te faire des grosses sessions de création de contenu pour avoir un peu d’avance. 

Pour apprendre à créer THE planning de publications, complet et adapté à toi, tu peux suivre mon programme sur le sujet.

créer le calendrier éditorial parfait pour son blog

n°7 – Prendre de l’avance dans ses contenus

Prendre de l’avance dans tes contenus, parlons-en justement, et c’est d’ailleurs aussi une thématique que j’aborde dans mon programme sur le calendrier éditorial. Je sais, ton blog est en ligne, ton premier article est prêt, tu n’as qu’une envie : cliquer sur publier et crier sur tous les toits que ça y est, tu as un blog, c’est la fête. 

Mais comme je te le disais juste au-dessus, un blog ça demande de la régularité. Et la grande copine de la régularité, c’est l’avance. Avant de cliquer sur « Publier », essaye donc de freiner tes ardeurs et continue à créer du contenu. 

Bien entendu, tu peux tout à fait publier ton premier article écrit sans attendre d’en avoir d’autres sous le coude. Il n’y a pas de règle obligatoire à suivre. Mais après avoir lancé plusieurs blogs, je sais très bien comment ça se passe : on commence super motivée, on a plein d’idées, on écrit sans soucis les premières semaines et puis la routine s’installe, on n’a pas encore les retours qu’on aimerait, et l’inspiration commence à avoir des petits creux. 

Commencer son blog avec une avance de contenus, c’est prendre tout de suite cette bonne habitude de ne pas travailler dans l’urgence. Et ça ne veut pas dire que tu vas ensuite t’endormir sur tes lauriers. Au contraire : tu vas continuer à créer du contenu toutes les semaines, en gardant ton avance autant que possible

Un mois d’avance c’est vraiment le top du confort pour moi, mais je sais que ce n’est pas facile à tenir (moi-même je n’y arrive pas toujours !), et pas toujours pertinent selon les sujets et les personnalités. Avoir déjà une semaine ou deux semaines d’avance c’est super, et un vrai soulagement en cas d’imprévus !

n°8 – Choisir une seule façon de communiquer

Blog : en ligne. Premier article : publié. Et maintenant, les réseaux sociaux, non ? Je te vois déjà entrain de créer tes comptes sur Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, Snapchat, TikTok, Pinterest et tous les réseaux sociaux auxquels tu peux penser. Grave erreur !

Pourquoi ? Parce que tu n’es pas une machine et que gérer les réseaux sociaux, ça prend du temps. Choisis un seul réseau social pour commencer. N’essaye pas d’être partout, le mieux est l’ennemi du bien. 

Comment choisir ton réseau social alors ? En fonction bien entendu de ton audience et de ce qu’elle utilise, mais aussi de ce que tu préfères et du type de contenu que tu as envie de créer. 

Petite parenthèse sur Pinterest : on croit souvent, à tort, que Pinterest est un réseau social mais c’est en réalité plus un moteur de recherche. Il ne rentre donc pas vraiment en compte dans la liste des réseaux sociaux entre lesquels tu dois choisir. À mon avis, tu peux tout à fait avoir un compte Instagram et un compte Pinterest parce que le but n’est pas du tout le même. Avec Instagram, tu crées ta communauté. Avec Pinterest, tu cherches à augmenter ton trafic. Et si tu penses ne pas avoir le temps de tout gérer, choisis Pinterest avant les réseaux sociaux, c’est une bien meilleure façon de te faire connaitre !

Pour t’aider avec Pinterest, j’ai créé une série de mails de 5 jours qui t’explique comment créer de bonnes épingles.

n°9 – Installer Google Analytics et Search Console 

Dernier de mes conseils qui va t’aider à créer ton blog : installer deux outils de Google qui vont t’aider à développer ton contenu, Google Analytics et Search Console. Pourquoi t’en occuper dès le début ? Parce que les données ne seront récoltées qu’à partir du moment où tu les configures. Si tu attends pour le faire, tu peux donc perdre des infos qui pourraient être intéressantes et ne pas les avoir au moment où tu en auras besoin.

Mais c’est quoi ces deux outils ?

  • Google Analytics te permet de suivre ton trafic. C’est là que tu vas savoir combien de personne visitent ton site tous les mois, quelles pages sont les plus vues, comment les gens te découvrent.
  • Search Console te permet de surveiller ton référencement dans Google en te disant sur quels mots-clés et quelles pages tu es référencée, comment tu es positionnée, s’il y a des erreurs sur ton site qui peuvent gêner ton référencement. 

Ces infos sont super importantes et peuvent t’aider ensuite à redresser la barre ou à voir tes progrès ! Mais attention ne soit pas complètement obsédée par tes chiffres, il n’y a pas que le nombre de visites sur ton site qui permet de mesurer ton succès. 

Voir aussi : Comprendre Google Analytics quand on débute

Pour aller plus loin : pense aussi à ta stratégie de monétisation !

Je te le disais tout au début de cette liste de conseils pour créer un blog, si tu blogues avec un objectif pro, tu dois avoir une stratégie, et forcément tu vas devoir te demander à un moment comment tu vas pouvoir monétiser ton contenu (mais ça ne veut pas dire que tu vas implanter une stratégie agressive ou ne penser qu’à l’argent !). Penser à ta future monétisation dès le début, ça peut t’éviter quelques détours.

Pourquoi ? Parce que si tu as envie de mettre en place des partenariats avec des marques tu ne vas pas du tout aborder ta façon de bloguer comme si tu voulais vendre des formations et des coachings. Tu ne vas pas parler des mêmes problématiques, tu ne vas pas chercher à attirer le même type de personnes. 

Donc dès le début de ton blog, tu peux déjà réfléchir à comment tu aimerais le monétiser, même si tu attends un peu pour mettre tout ça en place. Des façons de monétiser un blog, il en existe plusieurs, en voici quelques unes :

  • la publicité, ce à quoi la plupart des personnes pensent en premier mais qui n’est pas aujourd’hui la meilleure option ;
  • l’affiliation, qui est le fait de conseiller des produits et de toucher un pourcentage de la vente ;
  • se servir de son blog pour se faire connaitre comme freelance.

Pour découvrir cinq autres techniques de monétisation, ça se passe dans cet article : 8 façons de gagner de l’argent avec un blog.

EST-CE QUE TU FAIS DÉJÀ TOUT ÇA POUR TON BLOG ? LEQUEL DE CES CONSEILS POUR CRÉER SON BLOG POURRAIS-TU SUIVRE POURT’AMÉLIORER ? VIENS EN DISCUTER DANS LES COMMENTAIRES !

Partage cet article sur Pinterest !

4 Commentaires
  • Vanessa
    Posté à 19:08h, 17 janvier

    Merci pour cet article, c’est une vraie mine d’informations !!

  • Chloé
    Posté à 08:52h, 20 janvier

    Merci Vanessa !

  • Malika
    Posté à 13:26h, 20 janvier

    Cc! C’est une approche très intéressante pour bien démarrer, tu as raison de parler d’organisation, d’objectif et de ligne de conduite 🙂

  • Chloé
    Posté à 14:14h, 20 janvier

    On pense souvent juste au côté technique quand on parle de créer un blog, mais c’est juste la partie visible de l’iceberg, il y a tellement d’autres choses qui sont aussi importantes !

Commenter