Comment écrire un article de blog efficace ?

Comment écrire un article de blog efficace ?

Pour écrire un article de blog efficace, tu dois notamment apprendre à t’adresser à ton audience, écrire des contenus riches et répondre à une problématique. Et évidemment, être agréable à lire et sans fautes !

La qualité de ton contenu, c’est ce qui va t’aider à te démarquer sur internet. Pour que ton blog soit professionnel, c’est même le minimum requis. Mais si tu n’as pas l’habitude d’écrire professionnellement, tu te demandes peut-être si tes contenus sont vraiment pertinents, si ce que tu fais est bien.

Je t’en dis plus dans cet article, mais tu peux aussi t’inscrire gratuitement à ma série de mail “5 jours pour améliorer ton contenu” pour recevoir des conseils plus détaillés.

Savoir pour qui on écrit

La première question à te poser si tu commences un blog pro (ou si tu en as déjà un mais que tu veux le booster !), c’est de savoir pour qui tu écris.

Qui est ton audience ? Qui sont les personnes qui lisent déjà ton blog ? Qui sont celles que tu aimerais attirer ? Quel langage va leur parler ? De quelles informations ont-elles besoin ?

Mets-toi toujours à la place des personnes auxquelles tu t’adresses. C’est pour elles que tu vas écrire ton article de blog, alors tu ne dois pas les oublier. Tu n’écris pas dans le vide, et si tu veux que tes contenus aient un impact, qu’il touche ton audience mais qu’il te permette aussi de gagner de l’argent ou d’appuyer ton activité, il faut qu’il soit ciblé.

Alors prends le temps de bien définir ton audience, de savoir à qui tu vas t’adresser et ce que tu vas apporter à ces personnes. Pense toujours à cette audience quand tu crées du contenu, prends le temps d’échanger avec les personnes qui te suivent pour bien les connaitre (et pour créer une communauté !).

Voir aussi : De quoi parler sur un blog pro ?

Privilégier le contenu long et complet

Quand j’ai commencé à écrire sur le web, la règle était “300 mots”. C’est la longueur que devait faire un texte pour être pris en compte par Google et ressortir dans les recherches.

Aujourd’hui, on entend encore parfois parler de ces 300 mots, mais c’est une longueur pourtant devenue obsolète. Tes articles doivent être longs. Le minium vital c’est 600-800 mots, mais même ça, c’est devenu un minimum.

Publie moins souvent s’il faut mais publie des textes longs, et n’hésite pas à dépasser les 1000 mots. En faisant des articles longs tu donneras un ton audience un contenu beaucoup plus intéressant, et qui plaira en plus à Google ! Idéalement, il faudrait même dépasser les 2000 mots, la longueur que font souvent les pages qui arrivent à se positionner dans les premiers résultats de recherches.

Je sais, 1000 ou 2000 mots, ça peut paraitre très difficile à atteindre quand on n’a pas l’habitude d’écrire. Si c’est ton cas, vas-y par étape. Commence par te fixer l’objectif de 600-800 mots, puis augmente cet objectif. Petit à petit, tu arriveras à écrire de mieux en mieux et à en dire plus. Et tu verras, tes articles seront de plus en plus longs sans que tu y fasses attention !

Voir aussi : Comment progresser en rédaction web ?

Y a-t-il une fréquence de publication idéale ?

Grande question que la fréquence de publication sur un blog ! Tous les combien de temps dois-tu écrire un article de blog et publier ?

Il n’y a pas de réponse toute prête à cette question (que j’aborde d’ailleurs dans mon programme sur le calendrier éditorial). Ça dépend : de toi, de tes objectifs, de ton temps disponible.

Ce qui compte par contre, c’est la régularité. Concentre-toi là-dessus, publie avec régularité, sans te mettre des objectifs impossibles. Comme je le dis souvent, il vaut mieux commencer petit et augmenter par la suite que de voir trop gros et te décourager. Pense au temps que tu peux consacrer à la création de contenu chaque semaine pour déterminer tous les combien de temps tu vas poster, et ne publie qu’une fois par mois si pour le moment c’est ce qui te semble possible.

Voir aussi : Tous les combien de temps publier sur son blog ?

Du contenu long, mais pas de bla-bla !

La tentation quand on sait que Google privilégie les contenus longs, c’est de faire du bla-bla pour remplir et avoir plus de mots. Mais malheureusement (ou plutôt heureusement ! Je suis complètement #teamqualité), ça ne marche pas comme ça.

Pense à ce que tu écris, essaye de toujours apporter quelque chose à la personne qui va te lire, et ne fais pas de remplissage pas pour dire n’importe quoi ou pour caser des mots-clés. Ces pratiques sont contre-productives : elles ne plaisent pas aux humains qui vont lire ton contenu, mais elles ne plaisent pas non plus à Google !

Écrire un article de blog efficace, c’est un travail long. Si tu veux que ton blog propose des contenus de qualité pour vraiment te démarquer, alors tu dois prendre le temps qu’il faut pour créer ce contenu. Comme je te le disais plus haut, publie moins s’il le faut, mais prends le temps qu’il faut pour écrire un article de blog complet.

Voir aussi : Comment penser référencement naturel sans oublier l’humain ?

Avoir une ligne éditoriale

Ta ligne éditoriale, c’est l’identité de ton blog, tous les éléments qui guident ton contenu et ton message. La définir est une étape indispensable si tu veux que ton blog marche.

De quoi vas-tu parler sur ton blog ? Quelle est ta spécialité ? Quel ton vas-tu adopter ? Quel angle ? Quelles sont tes grandes thématiques ? Les réponses à ces questions vont former les grandes lignes de ta charte éditoriale qui va t’aider à écrire des articles de blog efficaces.

Pourquoi ? Parce que tu dois être cohérente dans ce que tu fais et que ta ligne éditoriale, c’est un peu ton fil d’Ariane. Tes articles ne sont pas des éléments isolés, ils forment un tout que tu dois définir pour “rester dans les clous”. C’est comme ça que tu arriveras à créer une identité forte autour de ton blog, voire même une communauté, et que tes contenus auront plus d’impact. Tes contenus s’appuient les uns aux autres et se renforcent mutuellement s’ils s’inscrivent dans la même logique.

Voir aussi : L’importance de la ligne éditoriale pour un blog

Répondre à un problème

Les meilleurs contenus sur le web sont ceux qui répondent à un problème. Je ne dis pas que tu ne dois jamais poster des articles type “billet d’humeur”, qui retracent ta réflexion sur un sujet, mais si tu veux que ton blog marche et que de nouvelles personnes arrivent dessus, alors il faut répondre à un problème.

Quand tu vas définir ton audience idéale, tu dois donc te demander ce qui lui pose problème et comment toi tu vas pouvoir l’aider. Et en soit, même des “billets d’humeur” peuvent avoir cette fonction, selon ta ligne éditoriale et ta thématique.

Quand tu choisis ton sujets avant d’écrire un article de blog, pense à la personne qui va le lire : qu’est-ce que ça lui apporte ? Si tu étais cette personne, est-ce que tu serais contente de tomber sur cet article ?

Si tu as du mal à trouver des idées d’articles de blog qui peuvent répondre à une problématique, essaye des formats du type liste (5 applications pour… / 7 idées pour…) ou pose une question dans ton titre (Comment écrire un article de blog efficace par exemple 😉). Les tutos sont aussi une bonne façon d’aider ton audience : elle ne sait pas faire quelque que toi tu maitrises ? Montre-lui comment s’y prendre !

C’est en pratiquant qu’on apprend !

Écrire un article de blog qui soit long, complet, et bien tourné, ça te parait peut-être compliqué si tu n’as pas encore l’habitude d’écrire, mais pas de panique, ça va venir !

L’écriture, c’est un muscle qui se travaille au quotidien. Pour apprendre à écrire, il faut écrire, et pour apprendre à écrire des articles de blog, il faut écrire des articles de blog.

Peut-être que tes premiers contenus ne seront pas le top du top. C’est même sûr. Je regarde les premiers textes que j’ai écrit et je me demande comment je pouvais en être fière quand je vois dix ans plus tard la piètre qualité qu’ils ont face à ce que je fais aujourd’hui, en beaucoup moins de temps. J’ai progressé en continuant à écrire.

N’écoute pas ton syndrome de l’imposteur s’il te dit qu’écrire c’est compliqué ou que tu n’as pas le talent pour. Continue à écrire, à lire, à te former, et à chaque nouvel article publié, tu trouveras un peu plus ta voix et tu te sentiras plus à l’aise.

Voir aussi : Créer du contenu pour lutter contre son syndrome de l’imposteur.

Savoir écrire un article de blog de qualité, c’est important pour un avoir un blog professionnel. Mais ne te mets pas la pression au point de te sentir paralysée. Rappelle-toi qu’avec internet, il y a quelque chose de super : tu peux modifier tes vieux contenus. Alors peut-être que les contenus que tu publies aujourd’hui sur ton blog ne sont pas les meilleurs, mais quand tu auras progressé, tu pourras tout à fait les reprendre et les améliorer. Et en attendant, tu écris et tu progresses. 

ET TOI, QU’EST-CE QUI TE POSE PROBLÈME DANS L’ÉCRITURE DE TES ARTICLES DE BLOG ? TU PEUX TOUT ME DIRE DANS LES COMMENTAIRES !

Tu aimes cet articles ? Épingle-le sur Pinterest !

Comment écrire un article de blog de qualité ? Découvre mes astuces blogging
Découvre mes astuces blogging pour écrire un article de blog de qualité
RETROUVE-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
MES TECHNIQUES DE PRO !
Formation blogging : créer un calendrier éditorial et programmer ses articles

clique sur l’image ou sur ce lien pour accéder au programme

BESOIN D'UN COUP DE MAIN ?

clique sur l’image pour me contacter

2 Commentaires
  • Marie
    Posté à 08:58h, 11 avril

    Bonjour Chloé, article très intéressant. La rédactrice web SEO que je suis ne peux s’empêcher d’ajouter que l’optimisation d’un article est aussi très importante. Entièrement d’accord sur la longueur des articles et l’idée de proposer du contenu de qualité. Sur la question de la fréquence de publication, je pense qu’il faut tout de même poster au moins 1 à 2 fois par semaine, surtout si l’on commence. belle journée !

  • Chloé
    Posté à 12:15h, 11 avril

    Bonjour Marie, oui bien sûr l’optimisation SEO est importante aussi, je compléterai peut-être mon article, je n’ai en effet peut-être pas insisté sur ce point ! Pour la fréquence de publication, je pense aussi que l’idéal est de publier 1 à 2 fois par semaine, mais que ce n’est pas toujours possible et qu’il vaut mieux publier moins mais toujours de la qualité et avec régularité que de publier pour publier.

Commenter