Bien rédiger l’introduction d’un article de blog te permet d’apporter tout de suite de la valeur à ton audience. Elle aide à attiser la curiosité pour donner envie de lire la suite et joue également un rôle dans le SEO. En bref, c’est un paragraphe 3 en 1 hyper puissant.

Écrire l’introduction d’un article de blog est donc une étape importante dans le processus de rédaction. Pourtant, on peut facilement la négliger. Personnellement, je sais que si je suis fatiguée ou dans l’urgence, je vais avoir tendance à ne pas réfléchir à mon intro. Et il y a des chances pour que toi aussi tu te retrouves régulièrement dans cette situation ! Pourtant, ton intro, c’est la première impression qu’on va avoir en ouvrant ton article. Elle doit donc être soignée.

Alors à quoi dois-tu penser dans l’introduction de tes articles de blog ? À quel moment la rédiger ? Quels éléments peux-tu ajouter pour qu’elle soit top ? Voici tous mes conseils sur le sujet !

Les deux éléments principaux pour l’introduction d’un article de blog

Il y a deux éléments qui peuvent transformer l’introduction d’un article de blog et la rendre plus percutante : l’accroche et la problématique. Si tu veux améliorer tes articles, tu peux donc déjà te demander si tu mets ces deux éléments dans tes introductions.

L’accroche

Ton accroche, c’est ce qui te permet d’attirer l’attention de ta lectrice, de créer un lien avec elle en quelque sorte. Tu attires son attention et tu la rends plus attentive à ce que tu vas dire ensuite.

Pour faire une accroche, tu as plusieurs possibilités :

  • le storytelling : intègre dans ton introduction une histoire, une anecdote, une situation, des valeurs… qui illustrent ton sujet. En faisant ça, tu attises la curiosité et tu aides ton audience à se sentir concernée.
  • les faits : avec certaines thématiques et certains sujets, tu peux commencer par des faits, des chiffres, une situation très concrète. Ça va te permettre d’asseoir ton autorité et d’inspirer la confiance.
  • l’humour : si ça te vient assez facilement et que ça s’y prête (parce que l’humour forcé ou mal placé, non !), une petite touche d’humour peut humaniser ton introduction et tout de suite créer un lien amical.

Dans tous les cas, et pour tout le reste de ton article, n’hésite pas à être toi (tout en suivant bien entendu ta ligne éditoriale). Ce sont tes particularités et ta façon de t’exprimer qui construisent une plume unique.

La problématique

Un article de blog efficace, c’est un article qui répond à un problème que rencontre ton audience. Et qui dit problème, dit problématique. Si tu as déjà rédigé des dissertations, ça te rappelle forcément quelque chose. J’avais d’ailleurs au lycée des profs qui nous faisaient souligner la problématique dans nos dissert pour nous montrer son importance et ne pas l’oublier.

Ta problématique, elle annonce la couleur. Elle dit : bon ok, ici on va parler de tel sujet et on va donner des solutions à tel question. Ta lectrice, elle comprend du coup tout de suite qu’elle est au bon endroit et si elle a envie de rester pour lire la suite !

La formulation la plus basique d’une problématique, c’est de poser une question, tout simplement. Ce n’est pas obligatoire, mais ne cherche pas forcément à essayer de faire “mieux” en évitant la question. Dans le cadre d’un article de blog, je trouve que la question a le mérite d’aller droit au but et d’être efficace. On sait que la lectrice peut partir très très vite, alors faire simple et efficace, c’est toujours une bonne idée.

Optimiser l’introduction d’un article de blog

Puisque nous parlons de blog et de web, il y a forcément une dimension “optimisation” qui peut aussi être ajoutée à ton introduction d’article.

Le SEO dans l’introduction d’un article de blog

Ton introduction d’article de blog ne fait pas exception au SEO, l’optimisation pour le référencement naturel dans les moteurs de recherche.

Alors comment optimiser l’introduction de ton article pour que Google comprenne tout de suite de quoi il s’agit et présente ton contenu aux bonnes personnes ?

L’action principale, c’est d’utiliser ton mot-clé, bien entendu. Le mot-clé principal de ton article doit apparaitre le plus rapidement possible. Il doit être dans le premier paragraphe et si tu le mets dans la première phrase, c’est encore mieux.

En faisant ça, tu plantes tout de suite le décor, et tu aides Google à comprenne que ce sont ces mots qui comptent. Tu peux également mettre ton mot-clé en gras pour lui donner encore plus d’importance.

Voir aussi : Les éléments SEO à vérifier avant de publier

Ajouter un call to action

L’optimisation ne passe pas uniquement par le SEO ! Ton introduction d’article de blog peut aussi être optimisée pour convertir ton audience, et notamment pour augmenter les inscriptions à ta newsletter.

Tu vas peut-être me dire : c’est pas un peu trop tôt de mettre un formulaire pour s’abonner à la newsletter DÈS l’introduction ? Franchement, je pensais pareil avant, et j’ai complètement changer d’avis… parce que ça marche !

Alors bien sûr, tu ne leur proposes pas comme ça de but en blanc de s’inscrire à ta newsletter. Tu leur proposes de recevoir quelque chose qui est en lien avec la thématique de ton article (attention au RGPD : tu dois également bien indiquer que les personnes recevront également ta newsletter). Ce n’est pas de la vente froide, qui sort de nulle part, et qui en effet ne serait sûrement pas pertinente. Au contraire : tu ajoutes encore plus de valeur, en proposant encore plus de contenu pour aider ton audience. Et ça, c’est top !

L’introduction d’un article vient à la fin !

Si tu as rédigé des dissertations quand tu étais lycéenne et étudiante, tes profs t’avaient peut-être déjà donner ce conseil : une introduction, ça s’écrit en dernier !

Et pour un article de blog, c’est la même chose : ton introduction sera bien mieux construite et efficace si tu la gardes pour la fin. Rédige d’abord ton article de blog en entier avant de penser à ton introduction.

Pourquoi fonctionner comme ça ? Est-ce qu’au final ce n’est pas illogique ? Quand tu rédiges un article de blog, tu dois synthétiser et organiser tes idées. C’est pour ça que tu ne vas pas forcément commencer par écrire le début de ton article et filer tout droit jusqu’à la conclusion.

Bien entendu, la rédaction d’un article de blog peut toute de même être assez linéaire. Pour moi c’est relativement comme ça que ça se passe, j’écris “dans l’ordre”, je commence rarement par la dernière partie ! Mais ce n’est pas linéaire pour autant : je pense d’abord mon plan et mes titres, je rédige ensuite les paragraphes puis je fais mon introduction.

En gardant ton introduction pour la fin de ta rédaction, tu vas savoir précisément ce que tu vas dire à tes lecteurs, et donc tu vas pouvoir correctement et pertinemment introduire ton contenu.

En fonctionnant ainsi tu te rappelles aussi que ton introduction est importante et que tu dois lui accorder du temps. Ce ne sont pas juste deux ou trois phases pondues au hasard mais un paragraphe qui compte dans ton article et auquel tu apportes de l’attention.

Voir aussi : Les étapes pour la rédaction d’un article de blog

Chaque partie de ton article de blog a son propre rôle à jouer. L’introduction est importante parce que c’est la première chose qui va être lue. Elle doit donc tout de suite apporter de la valeur et donner envie de rester. Elle accompagne aussi les objectifs que tu as derrière ton article de blog et sert à les renforcer.

ET TOI, EST-CE QUE TU DONNES DE L’IMPORTANCE À TES INTRODUCTIONS ? QU’EST-CE QUE TU POURRAIS AMÉLIORER ? VIENS EN DISCUTER DANS LES COMMENTAIRES OU RÉSERVE UN COACHING POUR QUE JE T’AIDE À AMÉLIORER TON CONTENU.

Comment bien rédiger l'intro d'un article de blog ?
Comment écrire l'intro d'un article de blog ?
Rédiger l'introduction d'un article de blog